L'épilation à l'électricité aux aisselles peut diminuer l'odeur et la sudation ?
 

Échantillon :



213 clients dont 210 femmes et 3 hommes ; 35 électrolystes membres de l'AEEQ.

Niveau d'odeur et de sudation avant traitement :

Niveau 1 = faible
Niveau 2 = moyen
Niveau 3 = abondant

Diminution de l'odeur, post traitement épilation à l'électrolyse
Niveaux 2 et 3

Diminution de la sudation, post traitement épilation à l'électrolyse
Niveaux 2 et 3

NOTES


A) Une (1) cliente, 47 ans, constate que l'odeur a augmenté en post soin. Les menstruations ont commencé à décaler. Ménopause commencée ? Une (1) cliente, 41 ans, constate une augmentation de l'odeur ; une (1) cliente, 41 ans, constate une sudation plus rapide lorsqu'elle a chaud. Deux (2) clientes ne remarquent pas de différence en post soin.

B) Une (1) cliente, 38 ans, constate une diminution de 75 % de l'odeur en post soin, pendant 1 an ½.
Depuis six mois, l'odeur a augmenté de 60 à 70 %. À noter qu'elle vit un stress extrême depuis six mois.

C) Une (1) cliente, 43 ans, fait du work-out, transpire encore, mais constate que son vêtement n'a aucune odeur désagréable.

D) Une (1) cliente constate une diminution de 90 % de l'odeur en post soin. Soin terminé depuis six ans.
Il y a un an, elle a vécu des problèmes familiaux qui lui ont causé une angoisse extrême.
Elle remarque pendant environ un mois, une augmentation de l'odeur.
Lorsque les problèmes familiaux se sont atténués, l'odeur s'est rétablie au même niveau qu'avant.

E) Une (1) cliente, 53 ans, avait un problème d'odeur et de sudation forte qui tachait son vêtement.
Aucun antisudorifique n'était assez efficace. Elle est gênée par l'odeur dès 30 minutes après son arrivée au travail.
Elle constate une diminution de 80 % de l'odeur. Elle est maintenant ménopausée et l'odeur reste stable ; elle ne tache plus son vêtement.

F) Onze (11) clientes contastent une diminution de 100 % de l'odeur : dix (10) clientes avaient un niveau moyen d'odeur et une (1) cliente avait un niveau abondant. Ces clientes n'ont plus besoin d'antisudorifique ou de déodorant, ou elles en utilisent par habitude et pour le parfum.

G) Trois (3) clients sont des hommes qui avaient un niveau abondant d'odeur et un niveau moyen à abondant de sudation. Ils constatent une diminution de 60 à 80 % de l'odeur et de la sudation.

H) Une (1) cliente, 38 ans, portait de l'antisudorifique jour et nuit. Elle ne portait pas de chemisiers blancs qui auraient été jaunis et brûlés. Maintenant, elle n'utilise plus d'antisudorifique la nuit. Elle en porte le jour seulement, car il lui reste environ 25 % de l'odeur et 15 % de sudation.
Elle recommande l'électrolyse de cette région pour diminuer l'odeur.

I) Généralement les clientes constatent une diminution de sudation moins importante que la diminution de l'odeur.
Les résultats sont habituellement stables, même chez les clientes qui ont terminé le soin depuis 20 ans et plus.

À noter que seulement les niveaux 2 et 3 ont été compilés car le but du sondage est de vérifier si l'électrolyse peut diminuer l'odeur et la sudation, surtout chez les clients qui ont un niveau moyen et abondant avant le soin ; 68 clients sondés sont de niveau 1, non inclus dans le tableau, et il est à noter que 20 de ces clients constatent une diminution de 50 % de l'odeur et de la sudation.

L'épilation électrique définitive aux aisselles 


Un sondage a été tenu de juin à décembre 1999 auprès des clients des membres de l'AEEQ.

 

Le but était de vérifier si l'épilation par électrolyse aux aisselles peut diminuer l'odeur et la sudation.
 

Voici les résultats...



...une diminution de 50 % de l'odeur et de la sudation !

 

L'EPILATION ELECTRIQUE EST A CE JOUR

LA SEULE METHODE D'EPILATION MEDICALEMENT

RECONNUE COMME ETANT 100% DEFINITIVE

 

  • Facebook Social Icon
  • Icône social Instagram

INSTITUT ELECTROLYSE

Rue de Chantepoulet 23

1201 Genève

 

Tél : +41 (0) 22 736 17 89

   

2014© Copyright - Institut Electrolyse - Tous droits réservés.